Bienvenue ^^ Sawadee khrap !

>

Je vous souhaite la bienvenue sur cet espace, prenez plaisir à regarder les articles, images, vidéos et si vous aimez ... et bien partagez :)

Khop Khun Khrap ^^

Et si vous êtes intéressés (ées) par l'issan ou la thailande en général venez vous inscrire sur le Forum de discussion :

http://www.issan-en-thailande.com/

la page FB :

https://www.facebook.com/Issan.en.Thailande




samedi 29 mars 2014

Petite histoire :) morale à retenir !!

L' Histoire de l'âne tombé dans un puits 
  





Un jour, l’âne d’un fermier tomba dans un puits. L’animal gémissait pitoyablement pendant des heures, et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il décida que l’animal était trop vieux et que le puits devait disparaître de toute façon, et qu’il n’était donc pas rentable récupérer l’âne.

Il invita tous ses voisins à venir et l’aider. Tous se saisissent d’une pelle et commencent à enterrer le puits. Au début, l’âne réalisa ce qui se produisait et se mit à crier terriblement. Puis, au bout de quelques secondes, à la stupéfaction de chacun, il se tut. Quelques pelletées plus tard, le fermier regarda finalement dans le fond du puits fut très étonné de ce qu’il vit.

Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne faisait quelque chose de stupéfiant. Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus. Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l’animal, il se secouait et montait dessus... Bientôt, à la grande surprise de chacun, l’âne sortit hors du puits et se mit à trotter !


La vie peut parfois essayer de vous engloutir de toutes sortes d’ordures. Le truc pour se sortir du trou est de se secouer pour avancer. Chacun de nos ennuis est une pierre qui permet de progresser. Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en nous souvenant de cette histoire. A ne jamais oublier, surtout dans les moments les plus sombres.









dimanche 23 mars 2014

Visitez ce site et la page Facebook : http://www.paris-isan.com/presentation.html

L'Isan, l'autre visage de la Thaïlande....


Isan, l'autre visage de la Thaïlande.

PARISAN, de Paris a l'Isan a pour vocation de promouvoir le Tourisme en Isan auprès des Francophones. C'est parce que nous vivons ici a l'année que nous en connaissons les secrets et que nous avons pu découvrir nos coup de cœurs... Laissez nous vous présenter cette région - en espérant vous séduire....

Isan, Coeur rural du Royaume.

Pourquoi aller en Isan?
Pour la plupart des touristes et pour bon nombre de Thaïlandais, le Nord-est est l'arrière cour oublié du Royaume. C'est pourtant dans cette région appelé Isan ou Isaan - que l'on peut découvrir la Thaïlande d'antan; rizières a perte de vues - buffles d'eau pataugeant dans les mares boueuses - tisserands - Tuk tuk rutilant, bien différents du reste du pays, musique, gastronomie et même la langue - tout ici  se distinguent nettement de la culture nationale Thaïlandaise - ce qui en fait tout son charme !
Si les expériences authentiques vous attirent vous serez combles a coup sur.
La culture de l'Isan représente ainsi un mélange unique venu du Cambodge et du Laos - Une culture populaire particulièrement vivante que l'on appréciera lors d'un séjours chez l'habitant ( voir Particip-Trip de Parisan).Vous mangerez ici plus épicé et l'on préférera le riz gluant au riz blanc -
Les habitant de l'Isan ont développés une formidable capacité d'endurance face a leurs conditions de vie - mais ce qui frappe le plus chez eux c'est leur joie de vivre et leur insouciance - Parmi les causes de ce bien-être, la solidarité et les liens familiaux viennent en premier mais il faut ajouter que pour les gens d'Isan, le bonheur vient de ce que l'on est pas de ce que l'on possède... De belles leçons de vie a vivre au jour le jour lors de votre séjour !
 Réputés dans tout le pays pour leur cordialité, leur ardeur au travail et leur sens de l'humour, le respect et l'hospitalité font partie intégrante de la vie ici. Les touristes étant plutôt rares, shorts et débardeurs vous vaudront des regards plus appuyés que dans le reste du pays plus habitué aux excentricités vestimentaires des Farangs...( étrangers en Thaïs)
En outre; il faut absolument découvrir la région pour ses sites historiques -  les plus beaux Temples Khmers sont en Isan - ( voir le circuit 'la Diagonale du Fou" par Parisan)  - ses splendides parcs Nationaux ( voir Outdoor Activites par Parisan) et ses fêtes exubérantes sans oublier le Bouddhisme -omniprésent mais se mélangeant harmonieusement a la vie quotidienne du village ( voir Zen Attitude par Parisan)

Sur les chemins cahoteux de l'Isan, peu de gens parlent Anglais - vous serez bien souvent les seuls Touristes a passer par la ou nous vous emmèneront...pour faire chaque jour le plein de souvenirs inoubliables - C'est ce que nous voulons vous faire partager - Bienvenue en Isan -

lire la suite : http://www.paris-isan.com/#

la page FB : https://www.facebook.com/monisanamoi

le lien tweeter : https://twitter.com/MONISANAMOI


















mardi 4 mars 2014

Le molam dans tous ses états ! par : jeffdepangkhan.



Le titre de cet article est donc "Le molam dans tous ses états !" mais j'aurais tout aussi bien l'intituler "Il n'y a pas de saison pour le molam !" voire, "Le molam, quand on aime, on ne compte pas !




En effet si en Thaïlande et en ISAN particulièrement on compte trois saisons, on pourrait presque  les raccourcir en deux saisons, la sèche et celle des pluies... La saison sèche englobe la saison froide (et cette année, on peut le dire, elle a perduré trois mois de décembre à fin février) et la saison chaude qui a débuté depuis quelques jours...la chaleur va augmenter jusqu'au mois de mai, il y aura alors de gros orages, de très gros orages et puis la saison des pluies arrivera avec la mousson et durera jusqu'en octobre... Nous aurons alors un petit regain de chaleur avant l'hiver et tout recommencera immuablement...Même si ces dernières années, cela à tendance à s'enchevêtrer sans que personne ne sache la raison de ces dérèglements... Il y a des pistes : Déforestation massive depuis ces cinquante dernières années, mis en route de la culture intensive du riz avec assèchement de cours d'eau et puis pour certains le grand dérèglement des lois de la nature au niveau planétaire !


source : http://www.jeffdepangkhan.com/









dimanche 2 mars 2014

Conjoncture économique



La Thaïlande est la seconde plus grande économie (après l'Indonésie) et la 4ème nation la plus riche de l'Asie du Sud-Est selon le PIB par habitant, après Singapour, Brunei et la Malaisie. Elle sert d'économie d'ancrage pour ses pays voisins en développement.[url=http://www.lemoci.com/011-48025-Presentation-generale-Thailande.html

lire la suite ici : http://www.lemoci.com/011-48025-Presentation-generale-Thailande.html


source : http://www.lemoci.com/

ARTICLE DE DUNCAN McCAR-GO : " LE MALAISE THAI "

Michele Jullian

TRADUCTION RAPIDE D’UNE PARTIE DE L’ ARTICLE DE DUNCAN McCAR-GO : « LE MALAISE THAI » et recommandé par Arnaud Dubus

« Thaksin n’a pas mis les pieds en Thaïlande depuis près de 6 ans, et il est de loin le plus im-portant des thaïs non royalistes. Si vous écoutiez toute la rhétorique nauséabonde qui se ré-pand lors des manifestations anti gouvernementales la nuit à Bangkok, vous pourriez à juste titre, penser que Thaksin et sa sœur sont les plus gros problèmes politiques du pays. En fait, la Thaïlande fait face à 2 grands défis parallèles qui n’ont rien à voir avec Thaksin :

- Le premier défi est de surmonter l’anxiété concernant l’avenir du pays. Rama 9, plus vieux monarque du monde est âgé de 86 ans. Qui va lui succéder ? Et que va-t-il se passer ensuite ? Toutes ces questions font l’objet de commérages sans fin parmi tous les thaïlandais. Un grand nombre d’anti Thaksin pense que l’ancien premier ministre ne devrait en aucune façon, prendre part à la gestion du processus de cette délicate succession.

- Le deuxième défi concerne les élections. Puisque les électeurs du nord et du nord-est se sont mobilisés pour voter en bloc, les classes moyennes de Bangkok et leurs alliés du sud, se re-trouvent face à la perspective qu’ils n’auront jamais un gouvernement à leur goût.
La Thaïlande est dans une phase de « majoritarisme », dans laquelle les gouvernements pro Thaksin, en raison du nombre de leurs électeurs, vont pouvoir diriger le pays en toute impuni-té.
Les riches bangkokiens ont compris la logique de la démocratie électorale. Ils sont surpassés en nombre par les masses rurales !!

Le CCDE a raison sur une chose : une réforme urgente est nécessaire pour réduire la politique partisane et briser le cercle infernal des manifestations .Un processus de réforme qui éloigne-rait le vote populaire – comme celui de Hong Kong par exemple, et basé sur le vote des seuls groupes professionnels, (appelé inconsidérément « assemblée populaire » ! ne ferait qu’exacerber les tensions de classes. Cela signifierait le démantèlement du système de caste et réduirait la dépendance psychologique sur la monarchie et exigerait la nécessité d’une plus grande compréhension de la démocratie de la part des classes populaires.
La Thaïlande dispose déjà d’une grande liberté, il lui faudrait un peu plus de fraternité : et créer plus d’égalité devrait être la prochaine étape.


* Les thaïs d’origine rurale rêvent d’accéder au niveau de vie des classes moyennes, mais un système de case invisible, lié au bouddhisme, les bloque : en gros les pauvres méritent leur sta-tut en raison de mérites qu’ils n’auraient pas accumulé dans leurs vies précédentes, tandis que les bangkokiens de leur côté, ont un comportement profondément paternaliste vis-à-vis des masses populaires